Stationner à Genève :
ce qu'il faut savoir

Outre la possibilité de stationner dans les parkings, l'offre de stationnement à Genève comprend des zones blanches et des zones bleues, qui font partie des deux plans de marquage et de parcage établis par l’autorité compétente, à savoir la Direction Générale des Transports (DGT).

 

Zones blanches (aires et/ou cases)


Dans ces zones, le stationnement est limité en temps et peut être gratuit ou payant
  • Zones blanches payantes limitées à 30 minutes max. Ces places sont situées dans le Centre Ville de Genève, dans les communes du Canton, aux abords des commerces et surtout des offices de poste.
  • Zones blanches payantes limitées à 90 minutes max. Ces places sont situées à travers tout le Canton de Genève.
  • Zones blanches gratuites limitées à 2 heures, 3 heures ou 15 heures.
    • Avec utilisation du disque de stationnement bleu à une seule fenêtre. Même si la place est gratuite, l'absence de disque entraînera une verbalisation.
    • Sans utilisation du disque de stationnement. Dans certains lieux de la Ville de Genève, la place est gratuite et l’utilisation du disque n’est pas obligatoire.
    • Dans tous les cas, vous devez vous conformer aux informations figurant sur les panneaux de signalisation et au marquage au sol.

 

Moyens de paiement du stationnement en zone blanche

Les moyens de paiement de la taxe de stationnement sont :

Les horodateurs permettent d'acheter du temps de stationnement

A Genève, les horodateurs déservent quasiment tous plusieurs tronçons de route. Ils sont signalés par une plaque "Parcomètres collectifs". Ils permettent d'acheter du temps de stationnement, ce qui sous-entend que vous pouvez déplacer votre véhicule sur une autre zone blanche de durée équivalente ou supérieure (pas inférieure), à savoir :

  • Ticket d’une zone à 30 minutes : le déplacement du véhicule, avec le même ticket, est autorisé sur une autre zone à 30 minutes ou à 90 minutes.
  • Ticket d’une zone à 90 minutes : le déplacement du véhicule, avec le même ticket, est aussi autorisé sur une autre zone à 90 minutes ou sur une zone à 30 minutes, mais en respectant, dans ce cas, la durée du stationnement de 30 minutes maximum. S’il vous reste du temps de stationnement, vous devez quitter cette place et aller stationner à un autre emplacement.
     

Pendant l’été 2017, la Fondation des Parkings installe 100 nouveaux appareils en Ville de Genève. Certains d’entre eux ne délivrent plus de ticket, le contrôle du droit de stationnement se faisant à partir de la plaque d’immatriculation. Progressivement, l’ensemble des 300 horodateurs de la ville est reconfiguré pour fonctionner sans délivrance de ticket. Les horodateurs sans ticket sont installés uniquement en Ville de Genève. Les autres communes ne sont pas concernées.

Attention! Vous devez saisir entièrement votre plaque d’immatriculation, y compris les lettres.
Ex. plaque suisse : GE123123.
Ex. plaque française : AB123CD (sans le numéro de département).

La recharge est strictement interdite sans avoir de nouveau engagé son véhicule dans la circulation au plus tard à l'instant où la durée autorisée de stationnement expire. Il est interdit de déplacer simplement le véhicule sur une case avoisinante ou une case du même tronçon de route (à savoir, une même partie de route non séparée par une ou plusieurs intersections). 

Remarque : Les horodateurs à cases numérotées n'existent plus en Ville de Genève mais peuvent encore être présents dans certaines communes. Ils desservent les cases numérotées mentionnées sur l'appareil, correspondant au numéro de case peint au sol. Ce type d'horodateur permet de louer une case pour la durée de stationnement payée, mais au maximum pour la durée autorisée mentionnée sur le panneau de signalisation. 

 

Tarifs de stationnement

Les tarifs applicables sont mentionnés dans le Règlement d’exécution de la loi d’application de la législation fédérale sur la circulation routière du 30.09.1989 (article 5 RaLCR), soit un tarif horaire de CHF 2.80 en Ville de Genève et de CHF 1.50 en dehors de cette zone, dans le reste du Canton. Pour la Ville de Genève, cela correspond à un tarif de CHF 1.40 pour 30 minutes et de CHF 4.20 pour 90 minutes.

 

Zones bleues (aires et/ou cases)

Le disque de stationnement bleu officiel à une seule fenêtre est obligatoire :

  • Dans toute zone indiquée par un signal "zone bleue" ou "parcage avec disque de stationnement".
  • Les jours ouvrables, du lundi au samedi, de 8h à 19h.
     

La durée de stationnement y est limitée à 1 heure, selon les modalités de stationnement prévues par l'Ordonnance sur la signalisation routière du 05.09.1979 (OSR - RS 741.1).

Réglage du disque et prescriptions :

  • Placer la flèche de votre disque sur le trait qui suit l'heure d'arrivée effective du véhicule. Voir le tableau d'utilisation du disque bleu.
  • Il est ensuite interdit de changer l'heure d'arrivée sans changer de place de stationnement.
  • Entre 19h00 et 7h59, il n'est pas nécessaire d'apposer le disque pour autant que le véhicule soit engagé dans la circulation avant 8h00.

 

Cases et lignes jaunes

Les cases jaunes avec une croix sont communément appelées "cases de livraison", mais la loi les désigne comme "cases interdites au parcage". En conséquence, il est interdit d'y stationner. Cependant, en Ville de Genève et dans certaines communes, la DGT autorise tous les véhicules (privés ou professionnels) à s’arrêter au maximum 20 minutes pour charger et décharger des personnes et/ou des marchandises (ce qui n’est pas considéré comme du stationnement selon l’article 19 alinéa 1 OCR).

Remarque : Si les agents du stationnement constatent que le véhicule arrêté sur la case en question est un véhicule duquel ont été déchargés des meubles de taille conséquente (livraison de grands magasins) ou des appareils électroménagers et informatiques nécessitant - en plus de la simple livraison - une installation électrique, le temps d'arrêt toléré sera doublé, soit 40 minutes.

Les marquages "croix - traits - croix" jaunes ont les mêmes applications et tolérances que les "cases interdites au parcage".

Remarque : ces marquages sont souvent apposés sur les places devant les hôtels, afin de permettre à leurs clients de charger ou décharger leurs bagages. Cependant, ces places ne leurs sont pas réservées.

FAQ
de la fondation des parkings

Une Question ?

Chercher dans notre FAQ

Zones blanches et paiement du stationnement

Ai-je l'obligation de payer mon stationnement pour quelques minutes ?

Oui, le paiement est dû dès que la place est occupée, car la loi mentionne (cf. article 48 alinéa 6 et 7 OSR) que les véhicules automobiles ne peuvent être garés que contre paiement d'une taxe. Vous pouvez payer pour le temps qui vous est nécessaire, il n'est pas obligatoire de payer la pleine charge.

Est-ce que le stationnement est payant le samedi ?

Oui, le samedi est un jour ouvrable. Le paiement est donc dû le samedi également, sauf indication contraire figurant sur l'horodateur ou sur un panneau de signalisation.

Faut-il payer son stationnement entre 12h et 14h ?

Oui, le stationnement est payant de 8h à 19h.

Qu'est-ce qu'un jour ouvrable ?

On considère comme "jours ouvrables" les jours consacrés au travail, c'est-à-dire tous les jours du calendrier à l'exception des jours correspondant au repos hebdomadaire légal (dimanche) et aux jours fériés. Sont considérés comme ouvrables les jours du lundi au samedi inclus.

Quelle est la différence entre une zone bleue et une zone blanche ?

Veuillez vous référer aux explications figurant dans la rubrique "Stationnez à Genève : mode d'emploi" du site internet de la Fondation.

Quels sont les moyens de paiement du stationnement ?

Les nouveaux horodateurs permettent le paiement par monnaie, en francs suisses et en euros, ou par carte bancaire (Visa, Mastercard), avec ou sans contact. La fonction CASH n'est plus utilisée, car les banques ont supprimé ce moyen de paiement. Le paiement du stationnement en voirie ou dans les parkings ouverts gérés par la Fondation des Parkings peut également se faire par téléphone (voir la rubrique "paiement par téléphone" du site internet de la Fondation pour plus de détails).

Si je reste dans la voiture, suis-je obligé de payer la taxe ?

Oui, le paiement est dû dès que la place est occupée, car la loi mentionne (art. 48 al. 6 et 7 OSR) que les véhicules ne peuvent être garés que contre paiement d'une taxe.

Ai-je le droit de me stationner et d'aller faire de la monnaie pour revenir ensuite payer mon stationnement ?

Le paiement de la taxe étant dû dès votre arrivée, vous êtes autorisé à vous éloigner de votre véhicule jusqu'à l'horodateur seulement. Si vous allez faire de la monnaie, vous risquez de vous faire verbaliser du fait que l'agent du stationnement ne vous aura pas vu à proximité de votre véhicule et/ou de l'horodateur. L'application de paiement par téléphone (voir la rubrique "paiement par téléphone" du site internet de la Fondation) offre une solution pratique, gratuite, ne nécessitant pas de monnaie.

Mon ticket de stationnement est-il valable dans tout le Canton de Genève ?

Non, vous ne pouvez pas vous déplacer et utiliser le même ticket de stationnement sur l'ensemble des zones blanches payantes du Canton de Genève, car les tarifs de stationnement ne sont pas les mêmes en Ville de Genève et dans les autres communes. Par contre, vous pouvez vous déplacer et utiliser le même ticket ou le même paiement fait par téléphone sur une autre zone blanche de la Ville de Genève, de durée équivalente, supérieure ou inférieure, sur une case numérotée ou non. Pour une taxe payée sur une zone à 30 minutes, le déplacement du véhicule est autorisé sur une autre zone à 30 minutes ou à 90 minutes. Pour une taxe payée sur une zone à 90 minutes, le déplacement du véhicule est autorisé sur une autre zone à 90 minutes ou sur une zone à 30 minutes, mais en respectant, dans ce cas, la durée du stationnement de 30 minutes maximum.

Puis-je dépasser le temps de mon ticket de quelques minutes, y-a-t-il une tolérance ?

Non, car selon la loi (art.48 al. 8 OSR): "lorsque le stationnement est limité, le conducteur doit engager à nouveau son véhicule dans la circulation, au plus tard à l'instant où la durée autorisée de stationnement expire", c'est donc l'heure de fin de stationnement indiquée sur le ticket ou sur l'application de paiement par téléphone qui fait foi.


Horodateurs

Est-ce que les agents du stationnement peuvent faire de la monnaie pour les horodateurs ?

Non, les agents du stationnement de la Fondation des Parkings ne sont pas autorisés à faire de la monnaie aux usagers.

Peut-on recharger l'horodateur ou reprendre un ticket dans une zone payante ? Et si oui, à quelles conditions ?

Non, en Ville de Genève, la recharge est interdite, sauf indication contraire sur l'horodateur. Dans les autres communes, la recharge est souvent permise, sauf indication contraire sur l'horodateur.

Comment fonctionne un horodateur ?

Le fonctionnement de chaque type d'horodateur est clairement indiqué sur la machine. Vous pouvez également vous référer à la notice d’utilisation qui figure dans la rubrique "horodateurs - mode d'emploi" du site internet de la Fondation.

Pour les horodateurs à cases numérotées, puis-je profiter du paiement d’un précédent utilisateur ?

Oui, aucune disposition légale n’interdit de profiter de la durée de stationnement payée par un précédent utilisateur, mais dans les limites du temps de stationnement autorisé. Les horodateurs à cases numérotées n'existent plus en Ville de Genève mais peuvent encore être présents dans certaines communes.

Que faire en cas de panne d’horodateur ?

Une panne d'horodateur ne vous dispense pas du paiement de la taxe de stationnement. Vous pouvez, soit utiliser une application de paiement par téléphone (voir rubrique "paiement par téléphone" sur le site internet de la Fondation), soit vous rendre à un autre horodateur pour vous acquitter de votre taxe. Le numéro de téléphone gratuit 0800 72 75 46, mentionné sur l'horodateur, vous permet d'avertir les techniciens de maintenance, aux jours et heures ouvrables, en cas de dysfonctionnement de l'appareil.

Quelle est la différence entre un horodateur avec ticket et un horodateur sans ticket ?

Veuillez-vous référer aux explications figurant dans la rubrique "horodateurs - mode d'emploi" du site internet de la Fondation.


Zones bleues / disques de stationnement

A combien de temps de stationnement ai-je droit en zone bleue ?

Le temps de stationnement en zone bleue est limité à 1 heure, à compter de l’heure indiquée sur le disque. Veuillez-vous référer aux explications figurant dans la rubrique "Stationnement" du site Internet de la Fondation.

A quelle heure dois-je mettre mon disque ?

En zone bleue, le disque est obligatoire les jours ouvrables de 8h à 19h. Dès votre stationnement, vous devez positionner la flèche du disque sur le trait qui suit l’heure réelle d’arrivée. Remarque : Les détenteurs d'un macaron habitant sont exemptés de disque dans leur zone.

Ai-je le droit de passer de la zone bleue à la zone blanche dans la même rue ?

Oui, aux conditions suivantes : 1. que le véhicule ait été réengagé dans la circulation, selon l'article 48 alinéa 8 OSR. Cela sous-entend que le conducteur ne peut pas déplacer son véhicule pour se garer sur une place avoisinante sur la même route ou le même tronçon de route. Le conducteur doit réengager son véhicule dans la circulation, quitter le tronçon de route ou la zone avant de pouvoir se garer sur une place d'une autre couleur de la route qu'il a quittée. 2. que vous vous mettiez en conformité avec la zone dans laquelle vous êtes. Les cases avoisinantes sont des places et/ou des zones qui se trouvent sur un même tronçon de route (à savoir une même partie de route non séparée par une ou plusieurs intersections).

Après combien de temps dois-je quitter la zone bleue à la fin de ma durée de stationnement ?

Le véhicule doit être à nouveau engagé dans la circulation au plus tard au moment où le temps de stationnement se termine. En zone bleue, et comme mentionné sur le disque de stationnement, la durée maximum est de 1h de stationnement à partir de l'heure d'arrivée indiquée sur le disque.

Comment fonctionne le disque de stationnement ?

Veuillez vous référer aux explications figurant dans la rubrique "Stationnez à Genève : mode d'emploi" du site internet de la Fondation.

Est-ce que je peux utiliser à Genève un disque de stationnement obtenu en France ? Et vice versa ?

Oui, vous pouvez utiliser un disque français à Genève. Mais attention, en France, vous risquez de vous faire amender si vous utilisez un disque obtenu en Suisse. En effet, les disques de stationnement suisse et français ont des gradations de temps différentes. Le disque français gradue le temps de 10 minutes en 10 minutes. Le disque suisse gradue le temps de 30 minutes en 30 minutes. Ainsi, si vous arrivez à 10h10 par exemple, vous devrez positionner votre flèche sur le trait qui suit votre heure d’arrivée. En France, le trait suivant est 10h20, alors qu’en Suisse, le trait suivant est 10h30.

Le disque à double fenêtre est-il valable ?

Non, depuis janvier 2003, la législation suisse et européene sont harmonisées. Seul le disque de stationnement à une seule fenêtre est valable, dans toute l'Europe et le territoire de la Confédération Helvétique. Les véhicules munis d'un disque à double fenêtre seront verbalisés, car la jurisprudence précise "Sera puni de l'amende celui qui aura fabriqué, remis ou utilisé un disque de stationnement non autorisé".

Où peut-on obtenir un disque de stationnement ?

Vous pouvez les obtenir gratuitement (nombre limité) auprès du Service du Stationnement de la Fondation des Parkings (route des Jeunes 6 - Bâtiment 2 - 1227 Acacias) ou les acheter dans différents commerces (stations services, magasins de bricolage).

Quelle est la différence entre une zone bleue et une zone blanche ?

Veuillez vous référer aux explications figurant dans la rubrique "Stationnez à Genève : mode d'emploi" du site internet de la Fondation.


Stationnement sur cases jaunes et hors case

Est-ce qu'un véhicule privé peut stationner sur une case de livraison et si oui, combien de temps ?

Les cases jaunes avec une croix sont communément appelées "cases de livraison", mais la loi les désigne comme "cases interdites au parcage". En conséquence, il est normalement interdit d'y stationner. Cependant, en Ville de Genève et dans certaines communes, la Direction Générale des Transports autorise tous les véhicules (privés ou professionnels) à s’arrêter au maximum 20 minutes pour charger et décharger des personnes et/ou des marchandises (ce qui n’est pas considéré comme du stationnement selon l’article 19 alinéa 1 OCR). Remarque: si la case interdite au parcage porte une inscription (par ex. "Taxi" ou le numéro d'une plaque de contrôle), l'arrêt servant à laisser monter ou descendre des passagers et/ou à charger ou décharger des marchandises n'est autorisé que si les véhicules en droit de stationnement n'en sont pas gênés (cf. article 79 alinéa 4 OSR). Le conducteur doit donc être à proximité de son véhicule.

Ai-je le droit de stationner aux endroits où il n'y a pas de marquage ?

Partout où un "plan de parcage" existe - indiqué par du marquage au sol - le stationnement hors case est interdit (cf. article 79 OSR).

Est-ce que je peux me garer sur une case de livraison pour aller boire un café ?

Non, les cases jaunes avec une croix servent pour les livraisons exclusivement !

Si je suis stationné en hors-case, sans aucun panneau d'interdiction à proximité, mon véhicule peut-il être verbalisé ?

Oui, la législation précise que les véhicules doivent stationner uniquement dans les cases de stationnement (cf. article 79 alinéa 1ter OSR); la jurisprudence en a déduit une interdiction de parcage hors des cases.


Stationnement personnes handicapées

Comment fonctionnent les zones bleues et les zones blanches pour les personnes handicapées ?

Les personnes à mobilité réduite et celles qui les transportent sont au bénéfice d’une carte de stationnement pour personnes handicapées qui leur octroie diverses facilités de parcage selon l’article 20a alinéa 1 de l’Ordonnance sur les règles de la circulation routière, du 13 novembre 1962 (OCR). En zone blanche et en zone bleue, cette carte autorise le stationnement de manière illimité. Remarque : à Genève, depuis août 2015 le stationnement en zone blanche payante est gratuit pour les détenteurs de « carte de stationnement pour handicapé ».


Réservation de places sur la voie publique

Comment réserver des places sur la voie publique?

La société Traceroute SA a été mandatée par la Gendarmerie genevoise pour gérer les réservations de places sur la voie publique. Vous trouverez toutes les informations pratiques sur leur site: www.traceroute.ch


Voir toutes les FAQS